Tendances de consommation 2019 : assistants personnels intelligents, Inde et bien-être

Tendances de consommation 2019 : assistants personnels intelligents, Inde et bien-être

Pour les entreprises et les investisseurs, l’année 2019 présente certaines caractéristiques qui nécessitent une réévaluation des perspectives. En effet, la croissance structurelle est marquée par des changements, notamment en ce qui concerne le pouvoir d’achat et les habitudes des consommateurs.


La technologie pour l’assistance personnelle

Les trois derniers mois de l’année ont été marqués par un recul du secteur des technologies de l’information, ce qui a effarouché les investisseurs qui misent sur le court terme. Au moment où ceux qui privilégient le long terme considèrent que les valorisations faibles représentent une opportunité de croissance pour leurs actions favorites. Et c’est ce qui a poussé l’équipe de Robeco à se focaliser sur les entreprises technologiques opérant dans les appareils à commande vocale qui rencontrent un franc succès auprès des consommateurs.

Dans le cadre de la modernisation technologique des objets, les assistants personnels intelligents, à l’instar de Google Home et Amazon Alexa, facilitent la connectivité des appareils comme la télévision, le réfrigérateur, le chauffage thermostatique et les dispositifs de sécurité. L’avancement technologique est en constante évolution, surtout avec l’introduction de la commande vocale qui est facile à utiliser, rapide et plus intuitive.

Sur le marché américain, un quart des foyers utilise un assistant intelligent et on s’attend à ce que la tendance gagne du terrain non seulement aux Etats-Unis mais dans d’autres pays. D’ailleurs, les chinois reproduisent cette technologie pour bénéficier de son potentiel d’évolution. Ceci dit, l’investissement dans les technologies à commande vocale n’est pas exempt de risque, d’ailleurs de nombreuses inquiétudes sont exprimées à cause de la réglementation accrue au niveau de l’Union Européenne ainsi que l’application d’une taxe sur les services numériques.


Le marché chinois et indien

L’économie chinoise est marquée par un certain ralentissement, mais le pays enregistre l’émergence de nouvelles classes de consommateurs qui promettent une croissance considérable. En effet, au cours des 10 dernières années, le pays a connu le développement de ces marchés qui se révèlent très compétitifs. Outre le cas chinois, un autre cas mérite de s’y arrêter : il s’agit de l’Inde qui connaît une réelle croissance de la consommation.

La dominance de la Chine est certaine, que ce soit dans le domaine de l’urbanisation ou de la consumérisation, mais depuis quelques temps, l’Inde présente des perspectives indéniables surtout avec la croissance démographique qu’elle connaît, au moment où la Chine enregistre une stabilisation de sa population.

L’Inde suit le même chemin emprunté par la Chine il y a une dizaine d’années. Les évolutions remarquées trouvent leur explication dans l’urbanisation et la consommation des produits alimentaires de qualité, au même titre que les produits de base, au moment où une évolution constante marque les canaux de distribution. 

La tendance en Inde est d’acquérir des canaux de distribution uniques et efficients à l’instar du modèle chinois d’il y a une dizaine d’années, notamment des leaders dans leurs secteurs respectifs comme les supermarchés et les producteurs de produits alimentaires. Parmi les distributeurs qui ont suscité un grand intérêt, on trouve les boutiques ayant pignon sur rue.

Dans le cas de l’Inde, le pays se situe dans les premières phases de croissance, ce qui s’accompagne aussi par des risques et des opportunités qu’il faut savoir gérer. De son côté, la Chine cherche à créer un équilibre et à assurer la stabilité économique en misant sur une croissance soutenue par la consommation locale et non pas par les exportations.  

L’économie indienne est plus tournée vers la consommation domestique qui enregistre des niveaux très importants, en misant sur la croissance à travers l’émergence d’une nouvelle souche de consommateurs domestiques.


Les secteurs de la santé et du bien-être

Outre la forte croissance au niveau de la consommation et le secteur de la distribution, les deux pays misent sur la sensibilisation des gens au domaine de la santé et celui du bien-être. D’ailleurs, les consommateurs des deux nations éprouvent un engouement grandissant pour les objets connectés surtout les montres, les Fitbit, et l’origine et les composants des aliments qu’ils consomment.

Les différentes classes socioéconomiques sont concernées, mais principalement les jeunes qui s’intéressent de plus en plus aux ingrédients et aux composants de ce qu’ils consomment. D’ailleurs, ils n’hésitent pas à dépenser plus pour avoir des produits naturels ou issus du commerce équitable ou bio. Ils s’intéressent aussi aux aliments qui répondent à des exigences diététiques particulières.

Un autre créneau présente d’intéressantes opportunités, à savoir celui des producteurs spécialisés qui proposent leurs produits directement aux consommateurs soucieux de leur santé. Dès lors, des perspectives favorables se présentent aux fournisseurs des ingrédients spécialisés, qui peuvent approvisionner les grands producteurs de l’industrie agroalimentaire.

Ceci dit, il y a une grande difficulté à identifier ces fournisseurs, surtout avec la vague des grandes enseignes qui se sont engagées dans des fusions- acquisitions pour consolider leur dominance sur le secteur de la santé et du bien-être.

L’une des plus importantes opérations est celle entreprise par le géant français Danone qui a procédé à l’acquisition de l’enseigne américaine WhiteWave Foods, spécialisée dans les produits laitiers bio et les substituts d’origine végétale, afin de répondre aux besoins particuliers des consommateurs.

Chez Robeco, les responsables misent sur le long terme et les potentielles performances à venir. Les fluctuations du marché à court terme ne les perturbent pas, car le futur promet une croissante importante sur les marchés des consommateurs.