Quel est le salaire d’un agent fiduciaire?

Quel est le salaire d’un agent fiduciaire?

Descriptif de fonction : L’agent fiduciaire

L’agent fiduciaire ou l’agente fiduciaire assume la totalité de la charge des écritures et des travaux comptables de même que le traitement des salaires et des déclarations fiscales pour le compte de ses clients. Il est également le garant du respect des normes comptables en vigueur. Ce professionnel de la comptabilité et de la finance procède aux déclarations fiscales pour les comptes des personnes physiques et morales.

L’agent fiduciaire assure aussi l’accompagnement des structures et les conseille en matière de finance et de fiscalité tout comme des aspects économiques, organisationnels et juridiques qui les concernent. Il leur apporte son éclairage et son expertise dans le domaine de la politique financière et fiscale, comme il peut intervenir dans le cadre de missions d’audits externes pour le compte d’entreprises tierces.

Au niveau hiérarchique, le poste d’agent fiduciaire dépend généralement du directeur de la fiduciaire, d’un associé ou d’un mandant. Le poste d’agent fiduciaire est occupé à hauteur de 49% par des femmes, alors que les hommes représentent 51%, soit une très courte majorité du panel de sondés constitué pour cette étude de Careerplus sur les salaires dans les métiers de la finance et la comptabilité réalisée en 2016.

Salaire médian par tranche d’âge

Un agent fiduciaire perçoit un salaire médian qui se situe aux alentours de 98 000 francs suisse (ci-après CHF) par an, mais il varie en fonction de l’âge et donc de l’expérience professionnelle cumulée. En effet, les personnes âgées de 26 à 30 ans touchent un revenu annuel médian de 89 500 CHF, alors que les personnes âgées de 31 à 40 ans obtiennent une rémunération médiane de 110 000 CHF par année. Quant aux agents fiduciaires de plus de 41 ans, ils perçoivent un salaire annuel médian de 124 400 CHF.

Conditions d’embauche

Un agent fiduciaire ne peut exercer un tel métier qu’après avoir suivi une formation continue spécialisée avec le brevet fédéral d’agent fiduciaire ou après avoir décroché un diplôme d’expert en fiduciaire. Disposer d’une expérience professionnelle dans la gestion de la comptabilité des clients est hautement apprécié. Un tel profil doit maîtriser parfaitement les différentes normes comptables suisses et internationales telles que le code des obligations (CO), les Swiss GAAP-RPC, les IFRS, et les US-GAAP.

Certes de solides compétences professionnelles techniques en finance, en comptabilité et en fiscalité sont requises. Cependant, les qualités humaines sont tout aussi nécessaires à l’exercice de ce métier, notamment pour établir un rapport de confiance avec les mandataires. L’agent fiduciaire doit se distinguer par sa discrétion et veiller à la confidentialité des documents et des dossiers de ses clients de même qu’il doit posséder un sens développé de la logique et de l’analyse.

Salaires en fonction de la formation

Les titulaires d’un CFC d’employé-e de commerce ou issus d’une formation d’aide-comptable représentent 16% des agents fiduciaires et ils touchent 90 000 CHF. Alors que leurs homologues porteurs d’un brevet fédéral constituent 30% des sondés, tandis que les lauréats des grandes écoles et des hautes écoles spécialisées, c’est-à-dire titulaires d’un bachelor, représentent 18% des employés sondés. Ces derniers perçoivent un revenu annuel médian de 95 000 CHF.

Pour les profils disposant d’un master, ils constituent une part de 11% et touche un salaire annuel médian de 104 000 CHF. En ce qui concerne les personnes bénéficiant d’un diplôme d‘expert (par exemple expert en finance et controlling ou expert fiscal), ils constituent 16% des professionnels interrogés et ont une rétribution salariale annuelle médiane de 119 600 CHF.

Quant aux titulaires d’un diplôme d’expert-comptable, leur part s’élève à 9% et ils touchent un salaire annuel brut de 125 000 CHF. D’après ces chiffres, l’on constate que les profils les plus avantagés sont ceux possédant un diplôme d’expert (fiscal ou en finance et controlling) ou d’expert-comptable, ce qui se reflète d’ailleurs sur le salaire médian perçu.

Salaires par secteur économique

L’agent fiduciaire est grandement représenté dans le domaine des fiduciaires à hauteur de 96% pour un salaire médian de 98 000 CHF. Alors que sa présence ne dépasse pas les 4% dans le secteur des services pour une rémunération médiane qui s’élève à 104 000 CHF.

Salaires et langues étrangères

La grande majorité des agents fiduciaires ne parlent aucune langue étrangère. Ils représentent 65% des personnes sondées et perçoivent une rémunération médiane de 97 500 CHF. Quant à celles et ceux qui maîtrisent une langue étrangère, ils constituent 28% et ils touchent un revenu médian de 98 750 CHF. Les personnes connaissant deux langues étrangères constituent 7% des travailleurs interrogés et bénéficient d’un salaire médian qui s’élève à 112 500 CHF. Ces résultats s’expliquent par le fait que la grande partie du travail de l’agent fiduciaire se fait avec des clients locaux .

Salaire en fonction de la position dirigeante

Pour les agents dirigeants qui n’ont pas de collaborateurs sous leur responsabilité, ils reçoivent un salaire médian de 95 000 CHF, alors que leurs homologues ayant entre 1 à 4 collaborateurs sous leur responsabilité touchent une rémunération médiane de 102 700 CHF. Quant aux personnes responsables de 5 collaborateurs et plus, elles perçoivent un revenu médian de 121 500 CHF. On constate donc que la rémunération devient plus élevée proportionnellement aux effectifs sous la responsabilité de l’agent fiduciaire.

Possibilités d’avancement dans la carrière

Les opportunités d’évolution et d’avancement pour le profil d’agent fiduciaire sont non négligeables mais elles dépendent surtout de la formation et du niveau d’études en plus de l’expérience professionnelle et des aptitudes personnelles. A ce sujet, pour augmenter ses chances d’augmenter son salaire, un agent fiduciaire est tenu de suivre des formations continues par exemple pour décrocher un diplôme fédéral d’expert-comptable ou d’agent fiduciaire. En ayant les qualités et les compétences nécessaires un agent fiduciaire peut évoluer vers d’autres postes à responsabilité. En étant en charge de plusieurs mandats, son salaire augmentera, tout comme s’il peut être promu au statut d’associé ou affecté à service interne de comptabilité.

Devenez comptable