Pré-lancement d’une plateforme de crowdfunding couplée à une fiduciaire

Pré-lancement d’une plateforme de crowdfunding couplée à une fiduciaire

Naissance de Local-Invest, une nouvelle plateforme de financement participatif en extension à l’activité d’une fiduciaire pour financer et accompagner les PME suisses dans le développement de leurs affaires de façon globale

Le 24 mars 2017, la société de crowdfunding « Local-Invest SA » a été officiellement fondée par trois associés dont Fabio Dacuna. Son objectif est de proposer une alternative au financement traditionnel pour les PME en Suisse romande, mais aussi d’offrir un accompagnement en amont et en aval du projet de financement.

Le crowdfunding, ou financement participatif, consiste à lever des fonds auprès de nombreux investisseurs sans passer par une institution financière traditionnelle comme les banques ou les entreprises de crédit à la consommation s’agissant des particuliers.

Le crowdfunding peut prendre différentes formes comme le don (Wemakeit), le prêt (appelé crowdlending) qui offre des prêts des particuliers aux entreprises (Wecan.fund), le prêt d’entreprises à entreprises, le prêt entre particuliers (Cashshare), la prise de participation (Raizers) ou l’achat en avance par le futur client, soit une précommande (GoHeidi), c’est-à-dire que le futur client contribuera à financier la création et la mise sur le marché du produit à travers une plateforme de financement participative.

Cette tendance de mettre en relation directement les acteurs qui sont à la recherche de financement et d’autres acteurs qui veulent financer des projets s’inscrit dans l’économie C2C, customer to customer. En effet, tout comme Uber dans le transport, Ebay ou Amazon dans la vente entre particuliers, ou encore d’autres plateformes de marché en ligne, Local-Invest connecte les différents acteurs entre eux, les uns ayant une offre à proposer (des fonds à placer contre une rémunération ou une plus-value) et les autres une demande (des fonds pour faire croître leur affaire), en l’occurrence un service financier.

En l’occurrence, Local-Invest s’inscrit dans une activité de crowdlending, c’est-à-dire une mise en relation d’entreprises qui empruntent de l’argent auprès de particuliers.

Pourquoi un acteur de plus dans le crowdfunding en Suisse romande ?

« Notre cœur d’activité est la fiduciaire. Le crowdfunding est une suite logique pour accompagner nos clients institutionnels ».

Ce n’est donc pas simplement une solution de financement, mais un service financier complet que Local-Invest offre à ses clients. En effet, l’activité initiale du co-fondateur Fabio Dacuna est de tenir la comptabilité de ses clients. Pour les entreprises qui ont la volonté de développer leurs activités entrepreneuriales, il est en effet important d’être conseillé non seulement au niveau financier et fiscal, mais aussi à l’aide d’un plan de développement des affaires.

« Nous prenons soin d’établir, de réfléchir avec nos clients un modèle d’affaire viable que nous transposons dans un business plan. Cela permet de construire un ancrage solide pour obtenir les fonds nécessaires à la mise en œuvre du projet. »

Avec un accompagnement sur toute la vie du projet, les investisseurs auront confiance en la capacité de l’entreprise à atteindre ses objectifs.

Ainsi, à la différence des plateformes de crowdfunding existantes sur le marché suisse, avec son offre globale dans la fiduciaire et l’investissement, Local-Invest veut participer activement au développement du tissu économique local, d’où son nom.

C’est ce qui distingue et justifie l’entrée de ce nouvel acteur dans le paysage suisse romand du Crowdfunding.

Néanmoins, Local-Invest ne veut pas se limiter à accompagner exclusivement les entreprises provenant du département fiduciaire. Local-Invest est ouverte à tout porteur de projet ou entreprise qui cherche du financement et des conseils pour démarrer ou développer ses affaires. « Le but de notre démarche est de favoriser le développement et la croissance d’entreprises locales », nous explique Fabio Dacuna.

C’est une belle aventure entrepreneuriale qui prend forme du côté de Genève et dont pourront bénéficier toutes les PME présentes dans les cantons romands qui se reconnaissent dans la vision de Local-Invest.

Dans la jungle des plateformes de financement, il y est désormais facile de s’y perdre. Local-Invest sera le choix des entreprises qui veulent bénéficier d’une expertise dans la comptabilité et la finance ainsi que les aspects davantage orientés « business », soit le modèle d’affaires, la gestion des liquidités et la gestion financière et administrative ainsi que les enjeux liés à la fiscalité suisse et internationale (imposition, TVA).

C’est un suivi rapproché, réactif et basé sur le long terme que Local-Invest propose, avec des innovations complémentaires à l’activité fiduciaire, tels que le conseil pour du factoring, du leasing d’un appareil de production par exemple.

Une expertise avérée de l’équipe

Fabio Dacuna est titulaire du brevet de spécialiste en finance et comptabilité et a repris un cursus de formation professionnelle avec le programme menant au diplôme fédéral d’expert fiscal. Il a fondé sa fiduciaire DF Conseil qu’il dirige depuis 2012. Pour en savoir plus sur le parcours de Fabio Dacuna, vous trouverez une courte biographie à la fin de cet article.

Local-Invest est constituée d’une solide équipe d’experts. Fabio Dacuna est très fier de l’expérience et des qualifications de ses deux associés désireux de rester pour le moment dans l’ombre.

Son premier associé travaille actuellement dans la finance. Il observe au quotidien la difficulté pour les PME d’accéder à du financement pour le capital d’amorçage ou le capital de développement (dans une optique de croissance) afin de franchir un palier pour atteindre une taille critique. Il a plus de sept ans d’expérience dans la finance et est titulaire d’une certification de l’Association Suisse des Banques (ASB).

Son deuxième associé vient du monde de l’audit. C’est particulièrement utile pour l’évaluation et le suivi des projets ainsi que pour donner des retours aux investisseurs. Il a cinq ans d’expérience dans une big five en tant que manager et est devenu expert-comptable diplômé à 28 ans seulement.

Les compétences sont réunies, mais la réussite d’un tel projet dépend aussi de facteurs liés aux qualités personnelles de l’équipe. La confiance, les objectifs communs clairement définis et la vision identique du service au client, que Fabio Dacuna considère être « parfois négligé aujourd’hui », feront assurément de Local-Invest un acteur sur qui les PME romandes pourront compter. La touche supplémentaire du sens du relationnel et la symbiose de l’équipe finiront de faire de Local-Invest un succès entrepreneurial tant pour elle-même que pour les entreprises que cette fiduciaire de nouvelle génération accompagnera.

Transformation du secteur comptable et financier

Avec les banques qui sont moins enclines à prêter aux entreprises, les placements qui ne rapportent plus assez sans une grande prise de risque à cause des taux bas, avec le rôle des fiduciaires qui se voit modifié ces dernières années, notamment avec l’automatisation de certaines tâches, le secteur continue sa mue. Cette fois le changement apporté par Local-Invest propose une innovation qui bénéficiera à toute l’économie locale.

Local-Invest vise des clients « corporate », à savoir des sociétés de capitaux, des indépendants (raisons individuelles), mais aussi des personnes physiques, soit des clients actuels qui ont pu démarrer avec des fonds peu importants ou en possession de capitaux.

Fabio Dacuna insiste sur le fait que « Local-Invest est bien plus qu’une fiduciaire ». Ce n’est pas uniquement une société de crowdfunding, mais un outil qui permet un développement des affaires des clients de sa fiduciaire. L’objectif est de soutenir et promouvoir les entreprises issues du tissu économique romand. C’est le mariage entre la fiduciaire et le financement que Fabio Dacuna veut regrouper sous une même enseigne.

Qui est Fabio Dacuna ?

Lors de sa maturité commerciale, Fabio Dacuna a connu « une période tumultueuse » et a quelque peu négligé sa formation. Il était en recherche d’indépendance, ce qui est un trait de caractère chez lui. C’est sans doute ce qui l’a conduit à se lancer en tant qu’indépendant et devenir entrepreneur.

Il a obtenu un CFC d’employé de commerce en dual (partiellement en emploi) à l’Etat de Genève avant de reprendre le cursus menant à une maturité commerciale professionnelle et a débuté son parcours aux Hôpitaux Universitaire de Genève (HUG) une fois son certificat en poche.

C’était pour lui une petite frustration d’avoir une étiquette du secteur public et il restait désireux d’acquérir de l’expérience dans le secteur privé. Il effectuait un travail très spécialisé dans une grande structure et souhaitait aller à la découverte d’un autre monde professionnel. Cela l’a stimulé à élargir ses horizons en poursuivant sa formation avec un brevet fédéral de spécialiste en finance et comptabilité. C’était l’occasion notamment d’approfondir ses connaissances en comptabilité, mais aussi en fiscalité sans oublier les ressources humaines avec le traitement des salaires et des charges sociales, etc.

En cours de brevet fédéral, il a pris le risque de démissionner des HUG pour acquérir l’aspect pratique qu’il voulait tant, pour donner un sens à sa formation.

Fabio Dacuna fit une rencontre déterminante avec le Directeur d’une fiduciaire à Genève qui avait besoin d’une présence sur site chez un de ses gros clients à mi-temps. En parallèle, il s’était vu aussi confier d’autres mandats. Ce fût pour lui « l’eldorado ». En octobre 2010, Fabio avait enfin trouvé ce qu’il recherchait, en somme il avait maintenant « tout pour bien faire ».

En 2012, il lance progressivement son activité en parallèle à son emploi. En 2014, Fabio Dacuna a pu reprendre un important mandat lui permettant de se lancer pleinement en tant qu’indépendant. C’était une chance pour limiter les risques et démarrer son projet, ce qui n’est pas le cas de toutes les entreprises.

C’est pourquoi Fabio Dacuna se considère modestement comme « chanceux », alors qu’il a fait le choix judicieux de saisir une belle opportunité. Au fil du temps, il s’est construit un portefeuille de clients et a fait des rencontres enrichissantes, dont celles avec ses partenaires de sa nouvelle fiduciaire Local-Invest.

En parallèle Fabio Dacuna intervient ponctuellement comme Expert aux examens à l’école de commerce André-Chavanne et comme formateur remplaçant à l’Espace Entreprise. Insatiable, Fabio Dacuna se forme encore chez ExpertSuisse pour devenir expert fiscal (1ère année, examen d’entrée validé) avec pour objectif qu’à l’horizon 2019, il ajoute une ligne de plus dans son CV déjà bien étoffé.