5 conseils pour mieux manger au bureau et éliminer son stress

5 conseils pour mieux manger au bureau et éliminer son stress

Une mauvaise hygiène alimentaire affecte la productivité de l’employé(e) à raison de 20% et ce conformément aux études menées par le Bureau International du Travail. En France, les salarié(e)s ont tendance à manger en 20 minutes, notamment des plats surgelés, alors qu’ils doivent travailler pendant de longues heures et rester actifs(ves) au cours de journées denses. Il faut résoudre l’équation difficile d’une bonne alimentation pour rester productif.


L’alimentation, une préoccupation majeure pour les entreprises

Les entreprises se penchent de plus en plus sur la problématique de l’alimentation dans l’environnement professionnel, surtout que les employé(e)s passent 70% de leur vie dans l’espace du travail. C’est pourquoi il faut manger bien et sain notamment au bureau. L’estomac est considéré comme deuxième cerveau chez l’Homme et des millions de neurones servent à la digestion et sont connectés au système nerveux. Les deux cerveaux interagissent et communiquent entre eux. D’où la nécessité de s’assurer de la qualité de son alimentation car elle impacte l’humeur, les émotions et l’état de santé dans sa globalité.

Une alimentation saine et équilibrée assure une meilleure santé physique et psychologique, ce qui booste l’énergie et la productivité sur le lieu de travail. Une meilleure productivité se traduit par un sentiment de bonheur et de vitalité au quotidien. Une meilleure santé permet au travailleur d’exploiter ses aptitudes et capacités au maximum. En consommant les bons aliments et les bons nutriments, le corps les transforme en énergie. Alors qu’une mauvaise alimentation se traduit par une fatigue chronique, une baisse des aptitudes mentales, une plus grande irritabilité, du stress et une chute globale de l’énergie.

Les naturopathes affirment qu’il serait possible de se débarrasser d’une bonne partie du stress grâce à une alimentation équilibrée. Les personnes qui adoptent une mauvaise alimentation, justifient ce problème par le manque de temps, le goût, la praticité et autres facteurs qui ne favorisent pas la préparation de repas complets, sains et équilibrés. Surtout pour les personnes actives qui passent une grande partie de leur temps au travail. 

C’est pourquoi les entreprises se trouvent au cœur de cette problématique. Elles doivent proposer des solutions palliatives pour répondre aux besoins et attentes de leurs salariés en termes de santé et de bien-être. C’est crucial pour la survie et la prospérité d’une structure. Ci-après cinq conseils pour s’alimenter convenablement et être productif.

formation pour devenir comptable

Choisir les bons aliments

La nourriture n’est pas un but en soi, car il faut sélectionner les bons aliments qui sont sains, savoureux et faciles à digérer. C’est pourquoi il est primordial d’opter pour les aliments bénéfiques à la flore intestinale en réduisant au maximum la consommation des sucres rapides. Il faut donc miser sur les légumes qui sont des facilitateurs de digestion et qui constituent une mine de vitamines.

Il faut surtout éviter les gâteaux, les glaces et les sodas qui génèrent de la fatigue en plus des différents maux qu’ils causent à long terme. Pour subvenir aux besoins du corps en sucres, ceux présents dans les fruits, les légumes et les céréales sont largement suffisants.

Pour adopter un régime alimentaire sain et équilibré il faut que les repas soient composés de 70% de fruits et légumes de préférence bio et de la saison, à mettre dans un tupperware en prévision de la pause déjeuner au travail.

Il convient aussi de prévoir une dose de cru, une crudité ou un jus de légumes et surtout réduire sinon éliminer carrément la consommation de café, de thé, de chocolat et de soda, qui constituent une réelle tentation dans un environnement aussi stressant que le lieu de travail. Il serait plus bénéfique de privilégier les aliments dans leur état brut au lieu des aliments transformés ou industriels.

Pour éviter le grignotage et profiter de tous les bienfaits des fruits, il vaut mieux les consommer en dehors des repas. Il faut penser à limiter les apports en gluten fortement présent dans les sandwichs. La variation des sources de protéines est importante, il ne faut pas se contenter seulement des viandes rouges, mais opter pour les volailles et le poisson ou les fruits de mer en plus des protéines d’origine végétale comme les fèves.

Pour manger équilibrer, il est primordial de manger les bons gras notamment les aliments riches en acides gras insaturés et les omégas 3. Pour la consommation des produits laitiers, il vaut mieux privilégier la chèvre ou la brebis. Pour les boissons, il est préférable de prendre de l’eau sinon des tisanes mais surtout pas pendant les repas. Enfin il est important de prendre son temps pour manger et mastiquer convenablement ses bouchées pour faciliter la digestion.

En mettant en pratique ces conseils, il est possible de booster sa productivité. L’une des techniques adoptées dans ce sens est la règle des 80-20 qui stipule qu’un individu qui mange sain et équilibré 80% du temps, peut toujours se faire plaisir avec un hamburger, un dessert ou autre gourmandise les 20% du temps restant, comme le précise Sabine Monnayeur, naturopathe.


Conserver les aliments

La conservation des aliments leur fait perdre leurs vitamines. En prenant l’exemple d’un chou, qui est très riche en vitamine C, il perd 10 à 20% de ses vitamines au bout de quelques minutes de cuisson. Alors que s’il entre dans la composition d’une soupe, les vitamines se retrouvent dans le potage.

D’un autre côté, une salade qui est conservée dans un frigo perd le tiers de ses vitamines en quelques jours, d’où la nécessité de manger frais. La solution est de préparer ses repas la veille pour les amener au travail le lendemain.


Halte à l’écran

D’habitude, les personnes ont tendance à manger au bureau en consultant leurs mails et messages en pensant au gain de temps réalisé. Or une telle habitude est nuisible à la digestion, car le cerveau n’est pas conscient du processus d’alimentation, comme le souligne la nutritionniste Angélique Houlbert. Cette pratique retarde le sentiment de satiété et la personne a tendance à manger plus. 

Et en reprenant le travail, elle aura l’impression d’avoir trop mangé avec une sensation de ballonnement des plus désagréables. Il vaut mieux prendre l’air ou manger avec ses collègues même pour un petit moment, ce qui favorise la digestion et se révèle bénéfique pour le corps.


Changer de rythme 

Lorsque le travailleur dispose d’une pause-déjeuner assez longue, il aura intérêt à varier le rythme en prévoyant une sieste un jour et une séance de sport le jour suivant. Il vaut mieux organiser son travail en limitant les distractions, ce qui est primordial pour profiter au maximum des bienfaits de la nourriture. En effet une alimentation saine commence par l’adoption d’une bonne hygiène de vie. Dans le cas où on n’est pas sûr de savoir par où commencer, il serait judicieux de faire appel à un professionnel pour mettre en place un plan d’action.


Manger productif en groupe

Adopter le concept de manger sain et productif de façon collective se révèle très efficace. Il serait intéressant de se faire livrer des repas sains ou en apporter pour les partager dans l’espace cuisine de l’entreprise. Il ne faut pas hésiter à impliquer la direction en proposant de nouvelles solutions, en se faisant livrer des jus de légumes et fruits bio par exemple, en commandant des shots de gingembre pour réduire la consommation de caféine et pourquoi pas adhérer à des ateliers de cuisine et de naturopathie ou créer des bars à jus vitaminés.

L’alimentation saine doit s’instaurer dans la vie de l’entreprise de façon pratique. Savoir écouter son corps et ses besoins est important pour faire les bons choix afin de lui apporter les aliments dont il a besoin afin de préserver sa performance et booster sa productivité.