Le bilan

Le bilan

En comptabilité, le bilan montre le patrimoine de l’entreprise à un instant donné, c’est pourquoi il est toujours daté (en général au 31 décembre). Le bilan est un des documents les plus utilisés en comptabilité.
Le patrimoine est la valeur nette de ce que l’entreprise possède, c’est-à-dire la différence entre ses avoirs et ce qu’elle doit.

– Ce que l’entreprise possède = l’utilisation des fonds = ce qu’elle a acheté avec l’argent à disposition ;

– La provenance des fonds = d’où vient l’argent à disposition de l’entreprise (prêts obtenus, capital investi).

La colonne de gauche du bilan s’appelle l’ACTIF et on y liste ce que l’entreprise possède.
La colonne de droite du bilan s’appelle le PASSIF et on y liste la provenance des fonds d’où vient l’argent à disposition de l’entreprise.

Le total des ACTIFS est toujours égal au total des PASSIFS. En effet, les fonds à disposition de l’entreprise sont utilisés pour acheter par exemple des machines, des véhicules, des ordinateurs (investissements). S’il reste des fonds après ces investissements, alors l’argent sera gardé en liquide (dans une caisse ou un coffre) ou déposé sur un compte bancaire ou postal.

TOTAL ACTIF = TOTAL PASSIF

Pour dresser un bilan, il faut faire un inventaire. L’inventaire est le fait de répertorier et de compter les éléments qui composent le patrimoine de l’entreprise.

Le bilan ordonné

Pour que le bilan soit encore plus lisible et pour se conformer au code des obligations, il faut faire figurer les comptes dans un ordre bien précis :

Les actifs vont être classés par ordre de liquidité (ou de disponibilité) croissant. On présente d’abord les actifs les plus liquides (disponibles) puis ensuite les moins liquides. La liquidité d’un actif représente la rapidité avec laquelle on peut transformer un actif en argent liquide en le vendant. L’actif le plus liquide est le compte “Caisse” puisqu’il s’agit déjà d’argent liquide. Parmi les actifs les moins liquides, il y a les immeubles. En effet, la vente d’un immeuble prend énormément de temps parce que cela coûte cher que le processus décisionnel est long. De plus, un notaire doit valider la transaction. Pour ce faire, l’immeuble est un actif peu liquide.

Les passifs sont classés par ordre d’exigibilité décroissant. On va d’abord lister les passifs du plus exigible au moins exigible. L’exigibilité représente la durée de vie de la dette ou la date à laquelle le remboursement doit être effectué (échéance). On va ainsi lister d’abord les dettes remboursables le plus tôt (par exemple une échéance à 30 jours) et ensuite les dettes remboursables le plus tard (par exemple une échéance à 10 ans).

Les rubriques du bilan

Il reste enfin à regrouper les comptes possédant les mêmes caractéristiques sous des titres appelées « rubriques du bilan » ou « masses du bilan » :

– Les actifs circulants représentent les actifs qui ne vont pas rester durablement dans l’entreprise.

– Les actifs immobilisés représentent les actifs qui vont rester durablement dans l’entreprise.

– Les dettes ou fonds étrangers représentent les fonds prêtés par des personnes extérieures à l’entreprise.

Devenez comptable

Pour découvrir nos contenues, la création de votre compte est gratuite.

DEMANDE D'INFORMATION