Pourquoi former ses collaborateurs ?

Pourquoi former ses collaborateurs ?

L’évolution s’impose au quotidien dans tous les domaines. Un automobiliste change de véhicule tous les deux ans, un utilisateur change de PC au bout de 18 mois, alors qu’on peut changer de Smartphone au bout de 6 mois seulement. Mais cette tendance ne concerne pas l’apprentissage, car une fois qu’on termine ses études, on oublie de se former à nouveau. Alors que les métiers évoluent et que de nouvelles compétences sont requises. Il faut s’attendre à ce que les générations futures exercent des professions qui n’existent pas encore. Ceci est dû principalement à la digitalisation des entreprises. Dès lors, il faut percevoir la formation comme un investissement à long terme et non pas comme une charge, car c’est un réel levier de croissance. 

En France, 36% des actifs accèdent à la formation professionnelle, une moyenne bien au-dessous de celle de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne où plus de 50% en profitent. Voici quelques raisons pour proposer une formation aux employés d’une entreprise : 


Une obligation légale

La loi oblige les entreprises à former leurs employés. En effet, elle stipule que la formation des salariés par l’employeur est obligatoire en vue de leur offrir la possibilité de s’adapter à leurs postes et d’assurer leur capacité à occuper leurs positions et les tâches qui leur incombent, surtout dans un contexte d’évolution des métiers mais aussi d’un changement technologique et organisationnel. C’est aussi un moyen qui permet aux employés de bénéficier d’un avancement de carrière ou de reclassement. Elle se révèle pertinente et indispensable pour fournir un apprentissage adéquat à un nouveau candidat dans le cadre d’un contrat d’insertion ou d’alternance. L’entreprise doit également former ses équipes dans le cadre des accords ou des conventions collectives, de même que le contrat de travail signé avec les employés s’il existe une clause qui le stipule. 

formation pour devenir comptable

Depuis 2017, chaque employeur est tenu de procéder à un entretien professionnel tous les deux ans pour jauger les aspirations et les perspectives d’avancement du salarié. Le non-respect de cet aspect est considéré comme une faute de l’employeur. Les entreprises de plus de 50 employés qui ne procèdent pas à un entretien professionnel ou qui ne proposent pas de formations à leurs équipes sont assujetties à des pénalités. La formation est une obligation pour que le collaborateur puisse s’acquitter convenablement de son travail. 


L’utilité de la formation

Certaines structures peuvent considérer que la formation est une perte de temps et une dépense inutile, or il s’agit plus d’un investissement. En effet, c’est un élément-clé de l’évolution professionnelle, comme le confirment les chiffres annoncés par le centre d’études et de recherches sur les qualifications et qui remontent à 2017. Ces chiffres précisent que 68% des employés ont exprimé leur souhait de se former, dont 65% cherchent un avancement et de nouvelles responsabilités à travers la formation et 81% considèrent qu’elle est un vecteur d’évolution de leur activité. 

La formation représente un moyen d’impliquer les collaborateurs, d’ailleurs une étude qui a été réalisée en 2016 par l’institut Ipsos a soulevé que 18% des employés français ne se sentent pas engagés dans leurs structures. Se sentir engagé est très important pour tout employé, grâce à la formation, il est conforté dans son aptitude à assurer tout projet ou mission dont il a la charge. C’est aussi important pour que les collaborateurs puissent monter en compétences et booster encore plus leur implication dans le groupe et l’entreprise. 

La formation représente un moyen de fidéliser les employés, comme le précise l’étude réalisée en 2016 par LinkedIn, et dont les statistiques révèlent que 40% des responsables des ressources humaines considèrent que la mobilité interne constitue une priorité de l’embauche. La montée en compétences est une manière de fidéliser les salariés, en leur donnant la possibilité de mieux appréhender les tâches et missions dont ils ont la charge et d’avoir la chance d’évoluer en interne pour occuper un nouveau poste et d’assumer de nouvelles responsabilités. 

L’utilité de la formation est indéniable pour les collaborateurs mais aussi pour l’entreprise, pour laquelle elle constitue un levier de compétitivité. A ce propos, la montée en compétences des employés a des retombées favorables sur l’entreprise. En effet, le baromètre de l’institut Cegos de 2016 révèle que 92% des collaborateurs perçoivent la formation comme un levier de compétitivité pour la structure.  

En définitive, la formation devient incontournable pour les employés mais aussi pour l’entreprise, dans un contexte hautement compétitif. Elle permet de booster les compétences des salariés, mais c’est aussi un moyen qui aide la structure à conquérir de nouveaux marchés. Dès lors, les entreprises auront intérêt à considérer la formation comme un investissement et non seulement une dépense et une perte de temps.