Fonds de roulement : définition, calcul

Fonds de roulement : définition, calcul

Lorsqu’on évoque le fonds de roulement, on parle d’une somme d’argent qui doit être régulièrement disponible pour financer les dépenses courantes liées à l’activité de la structure. Il s’agit principalement du règlement des factures des fournisseurs, du paiement des salaires et des charges de fonctionnement, entre autres.

Le fonds de roulement joue un rôle important surtout qu’il y a souvent un décalage entre les encaissements provenant des clients et les décaissements. Puis en parlant de la clientèle, la livraison des produits et les paiements des ventes peuvent être décalés aussi et c’est ce qui génère des créances ou des encours clients.  

Pendant ce temps d’attente, il faut disposer de ressources suffisantes pour couvrir les besoins de la trésorerie. Autrement l’entreprise peut être obligée de demander des facilités de caisse ou un financement à court terme auprès de sa banque. Or dans ce cas de figure, la structure devrait subir les intérêts qui grignoteraient sa marge bénéficiaire.

La possession d’un fonds de roulement permet à l’entreprise de couvrir ses  dépenses de fonctionnement en attendant d’encaisser les créances de ses clients. Il est primordial de reconstituer régulièrement le fonds de roulement avec les rentrées d’argent pour éviter toute situation critique.

Il convient de souligner que le terme fonds porte toujours un S, même au singulier, dès qu’on parle de fonds de roulement, fonds de commerce ou autres.


Méthode de calcul du fonds de roulement 

Le calcul du fonds de roulement se révèle d’une grande importance pour s’assurer que l’entreprise dispose d’un équilibre financier. De façon globale, il peut être calculé au moment de la création de la société, à la suite d’un rachat ou pendant l’exercice de l’activité régulière.

Plusieurs méthodes sont adoptées pour le calcul du fonds de roulement, dont les plus courantes sont les suivantes :

Fonds de roulement = capitaux permanents – actifs immobilisés
Fonds de roulement = ressources stables – emplois stables
Ou 
Fonds de roulement = actifs à court terme – passifs à court terme


Fonds de roulement négatif ou positif

Il est possible que les calculs de l’entreprise aboutissent sur deux scénarios : le premier avec un fonds de roulement négatif et le deuxième avec un fonds de roulement positif.

Dans le premier cas, ceci signifie que la structure ne dispose pas de suffisamment d’argent pour financer ses dépenses. S’il est calculé sur la base du long terme, il implique que les ressources à long terme seront insuffisantes pour le fonctionnement de la structure. Alors que s’il est calculé sur la base du court terme, il indique que la société n’est pas en mesure de régler ses dettes à court terme en procédant à la liquidation de ses actifs à court terme.

Dans le cas où les calculs génèrent un fonds de roulement positif, c’est un signe que la situation financière de la structure est bonne. Le surplus dégagé peut servir au financement total ou partiel des besoins en fonds de roulement, alors que le reliquat sera déposé dans la trésorerie de l’entreprise. 

Lorsqu’il est calculé à partir des éléments du long terme, c’est un indicateur sur la stabilité des ressources financières de la société pendant une durée supérieure à une année. Alors que s’il est calculé sur la base des éléments circulants, ceci indique que la liquidation des actifs à court terme permettra de rembourser les dettes le cas échéant. Le sujet lié au fonds de roulement fait partie des sujets liés à l’analyse financière présent dans les cours de finance et comptabilité de l’institut de formation en ligne BetterStudy.