Envie de devenir formateur en e-learning ?

Envie de devenir formateur en e-learning ?

Pour tout formateur, coach, responsable RH ou responsable formation, il est possible de suivre une session de cours pour apprendre et donner un nouvel élan à sa carrière.

C’est l’occasion pour devenir formateur en e-learning.

Ce type de cours est destiné à toute personne désirant passer à l’e-learning, mais sans oser franchir le pas. Il est tout à fait normal de se demander si ce n’est trop technique ou de douter de la pertinence d’une telle formation.

On peut également se demander si c’est réellement possible de créer une formation en ligne sans être un informaticien chevronné.

Comme on peut se poser des questions sur le bon moyen pour gagner sa vie en créant des cours en ligne. Pour se faire une idée exacte sur le sujet il serait intéressant de lire ce qui suit.

Création d’un cours en ligne pour session automne 2019

En janvier 2016 la formation “créez votre cours en ligne” a vu le jour, mais depuis elle a grandement évolué pour s’adapter aux mutations du secteur.

Pour la session automne 2019, de nouvelles plateformes d’e-learning sont disponibles, de même que des outils pour le blended learning.

Il y a également l’introduction de la réalité virtuelle, augmentée et mixte, sans oublier les méthodes dérivées du microlearning.

Accompagnement personnalisé pour le développement de son projet 

Tout au long de la session d’automne 2019, l’individu a la possibilité de participer à la classe virtuelle hebdomadaire qui se déroule à travers la vidéo conférence.

Cette classe représente une occasion pour profiter d’un tutorat personnalisé à distance, par mail, chat, ou vidéoconférence. Une telle formation en ligne a pour but d’assurer l’accompagnement à chaque participant pour le développement de son propre projet.

Le projet de formation porte sur l’adaptation de la formation déjà existante en présentiel pour la transformer en formation 100 % en ligne ou une formation hybride.

Cette dernière représente une combinaison entre le présentiel et l’enseignement en ligne et c’est ce qui est généralement désigné par le blended learning.

Il est également possible de s’orienter vers le microlearning, soit des capsules courtes qui sont distribuées sur des appareils mobiles ou non.


La formation peut porter également sur la création de cours originaux en rapport avec un sujet donné. Dans ce cas le projet peut devenir des cours d’e-learning, de blended learning ou de microlearning.

Pilotage flexible

La session d’automne 2019 propose un parcours balisé mais qui reste flexible. Il est constitué de cinq étapes conformes à la méthode de la pensée Design.
1.     Définition du projet et identification du public cible

Au cours de cette première étape le participant doit déterminer avec précision l’objectif pédagogique de son projet. À ce niveau, il faut travailler le pitch du projet c’est-à-dire sa présentation en quelques mots pour s’assurer de l’adhésion du public.

Il importe aussi de définir son public cible et d’explorer les outils mettant le participant en empathie avec ses apprenants. C’est l’occasion de prendre note des obstacles et des freins qu’ils rencontrent dans leur parcours et processus d’apprentissage.

  • Détermination des séquences de la formation et de l’évolution pédagogique

Une fois le thème et l’objectif de la formation sont définis et que le public cible est connu, il serait temps de séquencer la formation, c’est-à-dire la découper en unités assimilables par les apprenants.

Il importe aussi que l’évolution de la difficulté, assure le passage d’un niveau à un autre pour les apprenants, sans que ce processus génère de la souffrance ou de l’ennui. Il est primordial de préserver un certain équilibre pour maintenir la motivation des futurs apprenants.

  • Création du script le concept de granularité

À ce niveau, il devient important de décrire avec plus de détails la formation, en créant un script ou un scénario complet qui décrit avec précision l’objectif pédagogique de la formation.

Il s’agit en fait de déterminer les aptitudes et les compétences qui seront  acquises par les apprenants à la fin de la formation.

Il faut également déterminer chaque support multimédia que ce soit une vidéo, une infographie, une carte interactive ou autres.

De même que chaque activité notamment la publication d’un billet, d’un sondage ou des réponses à un quiz. Il convient aussi de définir chaque exercice sous forme de quiz de projet d’essai etc. Ainsi que chaque méthode d’évaluation permettant de faire le suivi des progrès réalisés par les apprenants.

C’est aussi un moyen de faire la découverte du concept de granularité qui garantit une grande rigueur mais aussi une flexibilité maximale.

  • Conception de supports multimédias

Plusieurs outils performants sont disponibles de nos jours et qui contribuent à la transformation de formation en parcours ludiques et dynamiques. Au cours de cette quatrième étape, il est temps de découvrir les outils correspondant à chaque objectif pédagogique.

En effet, on peut sélectionner le support multimédia qui saura expliquer une matière ou un sujet de manière pertinente.

Dès lors on peut se décider pour une vidéo d’animation ou une capture d’écran, une infographie statique ou interactive, une présentation interactive, une carte mentale ou un quiz de vérification des connaissances, etc.

  • Répartition du projet

Il faut penser à la distribution de la formation aux futurs d’apprenants, que ce soit de manière hybride soit le blended learning ou toute autre approche. Il convient de réfléchir à la répartition optimale pour obtenir le meilleur résultat.

Il est possible aussi d’opter pour l’e-learning pur soir un cours 100 % en ligne. Dans ce cas il faut décider du type de tutorat à mettre en application pour assurer un suivi pertinent des apprenants.

Sinon il y a le microlearning, qui est un ensemble de microcapsules dispatchées à travers divers périphériques que ce soit un ordinateur, une tablette ou un Smartphone.

À ce propos, il faut décider si la formation doit être distribuée selon des modes particuliers c’est-à-dire au fil de l’eau, à date fixe ou sur un mode individualisé.

Le canal de distribution adéquat doit être sélectionné en tenant compte du type de projet, du public cible et de l’objectif pédagogique de la formation.

La méthode de développement en grains est hautement préconisée, car elle permet la distribution de la formation en fonction au public et des  différentes modalités. Au terme de ces étapes, il serait possible de répartir la formation en tenant compte des modalités déterminées.

Il faut procéder au calcul du coût de revient, de même que du prix de vente. Comme il faut penser à promouvoir en ligne et hors ligne cette formation.

Grâce à la session d’automne 2019, le participant acquiert un savoir-faire sur le marché du travail, comme il peut construire un produit de formation commercialisable sur une plate-forme, présentable à un employeur actuel ou futur et diffusable sur les réseaux préexistants.

certificat d'assistant en gestion du personnel