La diversification reste la clé du succès économique

La diversification reste la clé du succès économique

Au cours des années 90, l’économie suisse était moins développée, alors que maintenant elle dispose d’un tissu économique des plus performants aussi diversifié que résilient. La région suisse romande est souvent cible de critiques, notamment par les alémaniques, comme le souligne un hebdomadaire zurichois lors de l’une de ses publications. Mais l’étude intitulée “le dynamisme unique de l’art clément lémanique”, met en avant le rôle et la place de cette région dans le développement économique du pays comme le précise Jérôme Cosandey, directeur du Think Tank Avenir Suisse.

La dynamique qui caractérise l’économie des cantons de Vaud et de Genève est aussi importante que celle des grandes métropoles Suisses et Européennes. En effet, les deux cantons ont pu faire concurrence aux plus grandes villes, en termes de croissance économique, de la renommée internationale des hautes écoles qu’ils abritent, de la création de start-up innovantes et de l’installation de multinationales et d’organisations mondiales. Depuis près d’une décennie, l’économie du canton de Vaud enregistre une croissance supérieure à la moyenne nationale.

cours introduction à l'économie

Nécessité d’une révision fiscale 

Malgré les avancées réalisées par la région, le tableau est loin d’être idyllique, comme le souligne Avenir Suisse. En effet un certain nombre de problèmes persistent, notamment en ce qui concerne l’insuffisance des infrastructures, le niveau élevé du chômage en comparaison avec l’outre-Sarine, le coût fiscal important et les dépenses sanitaires et de logement qui sont trop élevées.

Dans le domaine fiscal, il y a un grand travail à faire par l’Etat. La région dispose d’une situation financière des plus enviables, mais il faut s’engager dans l’allègement fiscal au profit des contribuables. Ces derniers ont participé dans la mise en application de la loi cantonale sur les impôts directs en 2001. Ce qui a permis de renflouer la trésorerie du pays.

La prospérité Vaudoise ne se base pas sur une conjoncture favorable, des rebonds occasionnels ou une bonne gestion des comptes publics. Aujourd’hui le Vaud se présente comme une locomotive de la croissance de la Suisse grâce à la diversification de son économie cantonale. C’est ce qui explique son succès. Le tissu économique du canton a connu une régénération totale au cours des 20 dernières années, comme le souligne l’étude de 2016 intitulée “le tigre discret” et qui a été publiée par l’Institut CREA de l’université de Lausanne, la Chambre Vaudoise du commerce et de l’industrie et l’Observatoire BCV de l’économie Vaudoise. 

Plusieurs secteurs ont été marqués par une réelle dynamique comme le marché immobilier qui a enregistré une relance grâce au développement du secteur de la construction. Le domaine pharmaceutique est l’un des piliers les plus productifs du canton, mené dans ce sens par des sociétés de grande renommée à l’instar de Ferring ou Merck.

L’industrie alimentaire a évolué de façon spectaculaire, grâce au développement de structures comme Nespresso par exemple. De nombreuses d’activités, surtout les services destinés aux entreprises, la santé et l’éducation ont grandement évolué et ont pu impacter positivement l’économie Vaudoise. Cette grande diversité a donné de la vigueur et du dynamisme au tissu économique cantonal, soutenue dans cette voie par l’engagement de la CVCI qui veille à maintenir et à développer les bonnes conditions-cadre pour contribuer à la prospérité du canton.