Comment créer une entreprise que vous pourrez revendre?

Comment créer une entreprise que vous pourrez revendre?

Vous souhaitez créer ou avez créé une entreprise? Peut-être souhaitez-vous créer une entreprise pour la revendre un jour? Voici nos conseils pour maximiser vos chances de revendre une entreprise que vous avez créée. 

Il est tout à fait louable et légitime de vouloir créer une société, la développer puis vouloir la céder. Si votre objectif est de créer une société pour la revendre un jour, il faut anticiper certains points. Il faut adopter un modèle d’affaires qui rende votre entreprise attractive aux yeux d’un potentiel acquéreur. 

Au moment de lancer une nouvelle affaire, on peut être préoccupé par les divers investissements comme l’achat du mobilier, les outils de production et la recherche de fournisseurs. Mais on pense rarement, sinon pas du tout, à la possibilité de revendre un jour son entreprise. Pourtant un tel jour peut éventuellement arriver.

Le ou la propriétaire de l’affaire peut réussir à développer son activité, fidéliser ses clients et s’assurer de la bonne marche de son projet. Mais en tant qu’entrepreneur.e, l’idée de revendre sa société ne doit pas être négligée. En effet, l’opportunité ou l’envie de céder son business peut apparaître à tout moment. Et c’est seulement à ce moment-là que l’on commence à se préoccuper de la démarche à suivre pour la revente en toute discrétion, pour obtenir l’aide nécessaire, ou se lancer à la recherche d’un acheteur intéressé, entre autres détails. 

L’entrepreneur.e commence alors à réfléchir à la façon dont sera perçue son affaire par un éventuel acquéreur. En tant qu’entrepreneur.e, il ou elle a sacrifié beaucoup de temps et d’efforts pour le développement et la prospérité de son entreprise. Mais certains détails peuvent faire toute la différence au moment de la vente, surtout pour la valorisation de son entreprise.

Voyons ensemble les points déterminants qui peuvent favoriser la cession d’une société.


Disposition d’un atout majeur

Pour les entreprises, notamment celles opérant dans le domaine de la restauration, il est difficile de fixer des marges élevées. En effet il faut bien maîtriser les coûts, gérer le staff et évidemment attirer une clientèle importante et la fidéliser. Pour se démarquer il est possible de proposer le service de livraison sur le lieu de travail par exemple dans une zone qui a été négligée jusque-là. Cette option permet d’augmenter les marges bénéficiaires en comparaison avec les concurrents.

formation pour devenir comptable

Atteinte d’une autonomie opérationnelle

Au moment du lancement, l’entrepreneur.e doit assumer une large quantité de travail et s’activer peut-être pendant une quinzaine d’heures au quotidien. Heureusement, avec le temps, il ou elle commence à déléguer les tâches pour libérer un peu plus de temps dans son planning. Il ou elle peut même ne prendre en charge que les tâches auxiliaires.

C’est important d’atteindre ce stade au moment de la cession, en s’affranchissant de toutes les tâches fonctionnelles, car une structure qui dépend trop de son propriétaire est pratiquement impossible à vendre. Le premier critère à prendre en compte est la dernière fois où il.elle a pris de vraies vacances. Un tel élément ne trompe pas !


L’importance d’une bonne tenue des comptes

Pour toute entreprise, la comptabilité est un élément essentiel. La comptabilité, que cela soit la comptabilité générale, la comptabilité budgétaire ou encore la comptabilité analytique, est un outil qui permet de prendre des décisions financières et stratégiques qui vont influencer le succès, ou au contraire l’échec, de l’entreprise. 

De plus, la comptabilité est une obligation légale et est nécessaire pour être en règle au niveau fiscal, que ce soit pour l’impôt sur les bénéfices, l’impôt sur le capital ou les impôts indirects comme la TVA (voici une vidéo pour savoir comment remplir un décompte TVA pour l’Administration fédérale des contributions en Suisse). 

Personne ne peut nier qu’il est très compliqué de céder une entreprise. Quel que soit son domaine d’activité, de nombreux cas de cession d’entreprise ont échoué dans ce processus. D’après une étude menée par l’Université de Saint-Gall en Suisse, 20% des PME changeront de propriétaires d’ici 2021 soit un total de 75’000 structures. Une telle situation s’explique par le fait que la grande majorité de ces entreprises sont des structures familiales et les générations suivantes ne sont pas toutes désireuses de reprendre l’affaire familiale.

L’une des raisons qui expliquent l’échec de la cession est la mauvaise tenue des comptes. Or, au moment de l’achat, l’acquéreur épluche minutieusement les états financiers de l’affaire, d’où la nécessité d’avoir des bilans, des comptes de résultat et autres états financiers bien tenus et actualisés. 

Il serait plus judicieux de disposer d’une comptabilité tenue en temps réel et des tableaux de bord régulièrement mis à jour. Rien ne justifie des comptes mal tenus et une comptabilité inexacte, et ce quelle que soit l’activité ou la taille de la société. Une bonne gestion comptable serait profitable au moment de chercher des investisseurs ou d’éventuels acquéreurs.

Il faut rappeler que les acheteurs s’intéressent plus à une affaire qui offre un potentiel intéressant. La hausse éventuelle de la production, le développement géographique du business, le lancement d’un produit innovant ou la conquête de nouveaux marchés, peuvent être des atouts majeurs à mettre en avant. C’est la promesse d’un avenir prospère et florissant. 

Et pour générer des états prévisionnels, il faut avoir une comptabilité précise et à jour. C’est sur la base des données comptables et financières que les investisseurs font des projections financières pour tenter de prévoir l’avenir de l’entreprise (croissance, développements de produits ou de marchés) ou une estimation de la valeur de l’entreprise pour estimer un retour sur investissement. Avoir des comptes irréprochables permet non seulement de trouver plus aisément des acquéreurs mais aussi de mieux entamer les négociations. 

Tout.e entrepreneur.e devrait maîtriser les concepts et enjeux liés à la finance et la comptabilité. Au besoin, il s’agit pour chaque entrepreneur.e et manager de suivre un cours de comptabilité si besoin. 

Découvrez ce qu’est la comptabilité à travers cette vidéo :


Prévision pour une meilleure anticipation

Au moment de la création d’une entreprise, il est difficile de prévoir ce qui va se dérouler dans les années suivantes. On ne peut pas être sûr que les enfants garderont l’affaire par la suite, comme on ne peut pas prévoir les circonstances économiques susceptibles de surgir.

Mais même en ne pouvant pas tout prévoir, il est possible d’anticiper certaines choses et de se préparer pour toutes les éventualités. En effet, un.e entrepreneur.e avisé.e doit se préparer pour la vente de son entreprise, un investissement, un développement d’activité ou autres. Et le rôle de la comptabilité dans ces opérations est de taille car elle constitue la base et la référence dans ce type de transactions.


Nous vous invitons à découvrir les formations de comptabilité en ligne de l’institut BetterStudy :