Les 8 concepts les plus importants en comptabilité

Les 8 concepts les plus importants en comptabilité

La tenue d’une comptabilité rigoureuse et parfaite nécessite en premier lieu l’initiation au jargon employé. 

Ci-après les huit termes ou concepts les plus récurrents dans le domaine comptable et qu’il faut connaître, notamment pour les entrepreneurs.es qui doivent avoir une vue d’ensemble sur le patrimoine de leurs entreprises. 

Il faut au moins se familiariser avec ces quelques expressions techniques pour mieux gérer une structure ayant besoin de gérer des finances.

Actif et passif du bilan

Le bilan est un état récapitulatif qui se compose des éléments d’actif et de passif représentant le patrimoine et les ressources d’une société. 

Au niveau de l’actif on trouve les liquidités, les avoirs bancaires ou postaux, les immobilisations comme les équipements et les véhicules, les placements immobiliers et en action, parmi d’autres. Dès lors les actifs représentent l’affectation du capital disponible par l’entreprise.

D’un autre côté le passif détaille l’origine des ressources soit sous forme de dettes, de prêts hypothécaires, ou autres. Au niveau comptable, on trouve ce qui est désigné par le capital propre, qui correspond à la différence entre le patrimoine et les dettes et il est consigné au niveau du passif du bilan. 

 

Charges et produits, les composants du compte de résultat

Lorsque l’on parle de charges, il s’agit des coûts et frais représentant la consommation des biens et services nécessaires à la production et au fonctionnement de la structure. 

On y trouve l’achat de marchandises destinées à la revente, l’usure des équipements représentée par les dotations d’amortissement, les versements des honoraires et des salaires, le loyer, les paiements des impôts, etc. Et en contrepartie, on trouve les produits qui constituent l’accroissement de valeur, réalisé par la société surtout à travers les ventes. 

Dans ce type de compte on trouve les recettes, les intérêts bancaires perçus, les provisions, etc. Il est à noter que les produits et les charges sont pris en compte sur une durée limitée, correspondant généralement à l’exercice comptable.

Bilan de l’entreprise

C’est un état récapitulatif qui met en rapport les éléments de l’actif et du passif. Il documente le patrimoine et les ressources de la structure et ce dans le respect de sa règle d’or, à savoir l’égalité entre les actifs et les passifs.

Pour en savoir plus sur le bilan, suivez ce lien : le bilan en comptabilité.

Logiciel comptable

L’usage d’un logiciel pour la tenue de la comptabilité est un procédé très en vogue car un tel outil assure l’automatisation des calculs, ce qui garantit l’exactitude des écritures comptables. Plusieurs solutions logicielles sont disponibles sur le marché dont Sage, EzyCount, Bexio, Banana, etc.

Il existe de nombreux logiciels comptables, plus ou moins complexes à utiliser, plus ou moins complets et plus ou moins cher. Le choix du logiciel comptable dépend des besoins et des moyens de l’entreprise. 

Voici un exemple d’utilisation du logiciel Crésus Comptabilité : 

Comptes débiteurs et créanciers

Les comptes débiteurs récapitulent les avoirs détenus auprès des clients suite à une vente de marchandises ou de services et qui restent à payer. Autrement dit, ce sont les sommes d’argent que les clients doivent à la société. 

Quant aux comptes créanciers, ils représentent les achats dont l’entreprise ne s’acquitte qu’à terme. Dès lors ils constituent ce que l’entreprise doit à ses fournisseurs.

Principe de la comptabilité en partie double

En matière de comptabilité, le principe de la partie double constitue l’une des bases selon laquelle chaque transaction commerciale est enregistrée à deux reprises dans différents comptes, une fois au débit et une fois au crédit. Les opérations sont consignées de deux façons au niveau du bilan et au niveau du compte de résultat.

Voici un exemple de comptabilisation d’une écriture à partie double dans le journal comptable, c’est-à-dire avec un compte et un montant inscrit au débit et un compte et un montant inscrit au crédit :  

 

Compte de résultat ou le compte de pertes et profits

C’est un document qui récapitule les charges et les produits afin de ressortir avec un résultat positif soit un bénéfice ou un résultat négatif donc une perte. Le résultat obtenu est rapporté par la suite au niveau du bilan et doit correspondre à la différence entre l’actif et le passif.

 

Concept du débit et du crédit

Dans le domaine de la comptabilité le crédit représente le côté droit d’un compte, alors que le débit désigne le côté gauche. 

Et dans le respect du principe de la partie double, toute opération passée au niveau débit trouve sa contrepartie au crédit d’un autre compte. 

Les comptes d’actif et de charges augmentent au débit et diminuent au crédit alors que les comptes du passif et des produits évoluent inversement.