Comment plaire à un recruteur professionnel?

Comment plaire à un recruteur professionnel?

En répondant à une offre d’emploi, le candidat doit s’assurer que son CV soit choisi parmi ceux des autres postulants.

Il faut dire que les compagnies s’adressent aux cabinets de recrutement pour gagner en temps et en efficacité afin de ne recevoir qu’un nombre limité de candidatures correspondant à leurs exigences. Elles sont en quête du profil idéal rien que ça.

Bien préparer sa candidature

Les annonces publiées par les cabinets de recrutement, sont très précises et bien détaillées.

Le but est de trouver le bon candidat pour leur client. Dès lors l’opération de séduction du recruteur se déroule avant l’entrevue, soit au moment de la présélection sur CV et de nos jours avec un profil LinkedIn. 

Pour pouvoir percer et ressortir du lot, voici les conseils à suivre :

  1. Si le profil du candidat ne correspond pas aux critères exigés par le recruteur notamment ceux suivis de termes comme un atout, un plus ou un avantage, il vaut mieux ne pas postuler.
  2. Il est primordial que l’ensemble des critères de sélection recherchés soient mis en avant et bien visibles sur le CV du candidat. L’employeur s’attend à lire des termes bien précis sur le CV et il faut donc le servir.
  3. Le contenu du CV doit être soutenu par des preuves. En effet les certificats de travail doivent conforter ce qui a été mentionné dans le CV.
  4. Passer un coup de téléphone au recruteur peut faire la différence pour une candidature. Evidemment ceci doit être bien préparé, mais une communication téléphone peut changer la donne.
Devenez comptable

Entretien d’embauche

En atteignant le stade de l’entretien d’embauche, le recruteur sait déjà que le candidat est parmi les meilleurs.

L’entrevue représente donc le moment opportun pour le lui confirmer. Il est possible que la confirmation se passe à travers l’entretien téléphonique  de pré-sélection.

Il convient de préparer convenablement l’entrevue avec le cabinet de recrutement, car en laissant une bonne impression, il jugera le candidat apte à rencontrer son client.

Lors de ce premier entretien il faut faire preuve de cohérence et de bon sens, en évitant de mentionner quelque chose en contradiction avec le profil recherché.

Les caractéristiques du marché du travail suisse

De manière générale, il est très aisé de dénicher des candidats pour une position à pourvoir. Chose due principalement à la faiblesse du chômage et l’attractivité de l’économie helvétique.

D’un autre côté les recruteurs en quête d’un candidat ont l’habitude de publier une offre d’emploi. En effet, en parcourant les sites d’emploi, on peut constater que dans la majorité des cas, il s’agit d’annonces publiées par les cabinets de recrutement.

De ce fait, le chercheur d’emploi doit considérer les recruteurs externes comme un vecteur pour dénicher un poste sur le marché d’emploi suisse.

Certes le marché de travail en Suisse présente des caractéristiques particulières, mais il suit également les tendances adoptées dans les autres pays européens.

En effet, le recrutement ne consiste pas uniquement à publier une annonce et d’attendre de recevoir des candidatures. 

Pour les personnes en quête d’un job, elles doivent séduire les recruteurs, mais sans négliger pour autant les réseaux sociaux comme LinkedIn, car de plus en plus d’employeurs s’intéressent aux profils de ce réseau social.